[Event] Le Banquet de rentrée


Aller à la page : Précédent  1, 2


Je suis une Professeur
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 06/03/2017
une Professeur
Re: [Event] Le Banquet de rentrée écrit Mar 21 Mar - 13:07

 
Le banquet de rentrée
   Et c'est reparti pour un tour!
   
De toute évidence, Mr. Rosier était un passionné de sa matière. Il faisait visiblement des efforts pour rester synthétique et ne pas babiller allégrement comme elle-même ne pouvait s’empêcher de le faire. Cela était tout à fait louable et il avait pratiquement réussi à uniquement paraître poliment intéressé mais sa voix le trahissait. Il y a avait un tout léger tremblement qui indiquait toute l’excitation que sa matière lui procurait. Elle pouvait aisément détecter ce genre de petits indices si infimes, étant elle-même sujette à cette passion pour sa propre matière. Elle ne put donc s’empêcher de sourire légèrement, amusée par le tact que faisait preuve son voisin de table. Toutefois, elle se promit d’avoir une discussion plus approfondie dans les jours à venir, dans une ambiance moins officielle et où parler des heures ne poserait pas un souci. Ce projet sur les Sortilèges Impardonnables l’intéressait tout particulièrement et promettait d’être passionnant.

Elle fut également reconnaissante qu’il passe sous silence le spectacle pour le moins bruyant dont elle avait été victime. Charlotte avait cette tendance à faire au moins une gaffe par évènement officiel auquel elle assistait, au grand dam de sa mère, qui aurait voulu réussir à faire d’elle une parfaite jeune lady. Malheureusement pour elle, le gène du raffinement en société ne faisait visiblement pas partie du patrimoine de la rousse et ses rêves de « fille parfaite» n’avait pas pu se réaliser (ce qui ravissait Charlotte, elle n’aurait jamais supporté pareille vie). Elle écouta donc avec attention le résumé TRÈS succinct du Professeur de son passage à Poudlard. Cela ne la surprit pas le moindre du monde qu’il ait été à Serdaigle, cela se voyait de loin qu’il s’agissait d’un intellectuel.

« Ainsi donc vous êtes un ancien Serdaigle, j’aurais presque pu le deviner. Presque. Je ne suis pas aussi perspicace que vous, j’en ai bien peur. » Plaisanta-t-elle avec un petit rire avant de reprendre. « J’ai failli finir dans cette maison mais ma nature…comment avait formulé le Choixpeau déjà ? Ah oui, ma nature vigoureuse et protectrice était plus dominante que mon amour pour les livres. Selon lui, être de bonne humeur n’est pas un trait de la maison bleue et bronze, navrée de vous l’apprendre. » Taquina-t-elle son nouveau collègue.

Elle fut touchée par sa proposition d’amitié et la trouva très joliment formulée qui plus est. Elle vit bien que les sentiments et lui, ce n’était vraisemblablement pas sa tasse de thé mais elle ne pouvait pas ne pas répondre à cela, quitte à mettre Mr. Rosier un peu mal à l’aise. « Je suis sûre que cela va très bien se passer entre nous, et je trouve votre analogie historique très joliment trouvée. Nous allons très certainement suivre cette tradition. » Elle sourit et ne put s’empêcher d’ajouter en plaisantant. « Je vous dirai bien de m’appeler Charlotte mais j’ai bien peur que vous chers Anglais aimiez bien rappeler constamment à votre interlocuteur que vous connaissez son nom de famille, ce qui je vous l’accorde est plus difficile à retenir que le prénom et donc plus impressionnant. Mais vous avez ma permission si jamais vous voulez écourter vos phrases à mon égard ! »

Mr. Rosier retourna la question de l’intérêt pour sa matière et elle se fit un immense plaisir de répondre, tout en essayant de ne pas se lancer dans un babillage interminable. « Voilà une question dangereuse à poser. J’avoue que je suis curieuse de tout et je me fais un devoir de visiter différents pays durant mes vacances pour apprendre plus sur mon domaine…et sur d’autres si l’occasion se présente, je ne suis pas bien difficile. Mais nous ne nous égarons pas, je vous raconterai mes aventures à travers le monde à l’occasion. En échange de vos histoires bien sûr ! » Rigola-t-elle. « Durant mes études, j’ai centré mes recherches sur les Sortilèges informulés et j’espère un jour pouvoir lier ce type de magie à la magie accidentelle qu’on expérimente étant enfant, mon souhait étant de faciliter l’enseignement et éventuellement encourager le développement de cette magie. Outre mes recherches, ce qui m’a poussé à travailler ici est principalement la possibilité de transmettre ma curiosité à d’autres plus jeunes qui auront des approches ou des idées que je n’ai sûrement pas et ainsi assurer la relève de la recherche magique. Et malgré le fait qu’ils me rendent dingue par moments, j’ai fini par avoir de l’affection pour ces têtes blondes. » Finit-elle avec un regard affectueux vers ses élèves. Ils n’étaient certes pas toujours facile à vivre mais elle appréciait de plus en plus l’ambiance de Poudlard et adorait son travail.
« Et vous ? Qu’est-ce qui vous a poussé à quitter le domaine actif de la recherche ? Besoin de vous poser un peu ? »

_________________

Magic is in the air
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Professeur
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 03/03/2017
un Professeur
Re: [Event] Le Banquet de rentrée écrit Mer 22 Mar - 23:04

Un sourire se dessina sur son visage en entendant sa conclusion sur la décision du Choixpeau. Oui il en faisait un peu à sa tête, si l'on pouvait dire. Mais l'idée du mélange entre les valeurs de Poufsouffle et celles de Serdaigle lui plaisait. Cela ne pouvait que faire une personne agréable. Il prit un ton faussement surpris.

Comment? Vous ne trouvez pas que je resplendis la gaieté et la joie de vivre?

Callixte savait pertinemment, qu'il pouvait avoir l'air assez austère au premier abord, et il l'était sans doute au moins un peu, mais c'était plus du à son éducation qu'à sa maison. Son sourire s'agrandit en entendant qu'elle aussi avait l'impression que leur relation future se passerait très bien, avant d'éclater d'un rire vite contenu. L'éducation toujours, jamais il ne se permettrait d'appeler quelqu'un par son prénom tant que la personne en question ne le lui avait pas demander. Les américains, comme il avait pu le constater, étaient moins à cheval là-dessus.

Je suppose que si vous me le demandez, je peux me permettre d'appeler une collègue par son prénom. Mais à l'unique condition que vous m'appelez Callixte alors.

Il l'écouta avec attention, surtout que le sujet était intéressant. D'ailleurs il ne se rappelait pas d'avoir lu de choses vraiment pertinentes dessus venant de sorciers occidentaux, même s'il n'avait pas creusé sa recherche comme il n'avait pas été motivé par autre chose que sa simple curiosité quand il avait rencontré d'autres peuples qui n'utilisaient pas la baguette comme medium pour la magie.

Avez-vous pu rencontrer des sorciers africains? Si la baguette commence à faire son entrée sur ce continent, Uagadou est connue pour leur apprendre à ses élèves de utiliser la magie avec leurs mains. C'est assez surprenant à voir quand on n'y est pas habitué. Si vous voulez j'ai quelques contacts là-bas, je me ferais une joie de vous mettre en lien.

L'avantage d'avoir voyager et travailler un peu partout dans le monde, avec des sorciers locaux, c'est qu'il avait plein de contacts partout, surtout dans le domaine de la recherche, et pas forcément que dans la magie noire. Il serait heureux de pouvoir les partager avec une autre chercheuse, car il était important de s'entraider dans ce milieu pur mieux servir le Savoir. Et puis, rendre service à Miss Barrows, notamment lorsqu'elle même venait de proposer la même chose avant, lui ferait réellement plaisir.
Quand la raison de son abandon de ses recherches fut abordé, sans surpris même s'i avait espéré que ça ne soit pas le cas, il fut laconique, déviant rapidement sa conversation sur comment il s'occupait. Il n'aimait pas mentir, donc cacher la vérité lui paraissait plus acceptable, n'ayant aucune envie de parler de sa blessure avec quelqu'un qu'il venait à peine de rencontrer, aussi aimable soit-elle. A vrai dire, il n'aimait pas parler de ses problèmes, notamment familiaux et de santé, avec les gens en général. Il n'avait aucune envie qu'on le prenne en pitié et il estimait que cela ne les regardait pas.

Oui. Je désire notamment compiler toutes les notes que j'ai conservé depuis mon tour du monde pour écrire un livre sur mes voyages et mes recherches. Ou peut-être plusieurs pour que cela ne donne pas un gros pavé à l'allure rébarbatif. Bien sûr, vous aurez la primeur de mes aventures. plaisant-t-il. Evidemment il apprécierait beaucoup partager d'échanger leurs récits avec une personne aussi charmante. Mais rester enfermé chez moi ne m'intéressait pas, donc enseigner mes connaissances à de jeunes gens passionnés me paraissait une bonne façon de m'occuper aussi. J'espère pouvoir finir par les apprécier autant de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis une Professeur
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 06/03/2017
une Professeur
Re: [Event] Le Banquet de rentrée écrit Lun 27 Mar - 17:10

Le Banquet de rentrée
Et c'est reparti pour un tour!
Ce banquet était visiblement placé sous le signe de la réussite pour Miss Barrows. La jeune femme était ravie de l’arrivée de ce nouveau collègue qui s’avérait de plus en plus agréable au fil de la conversation. Elle se félicita d’avoir entamé la conversation et de ne pas avoir cédé à la facilité en parlant avec un autre de ses collègues, eux plutôt bien connus de la jeune femme après deux ans au sein de l’école (et dont certains avaient même été ses professeurs lorsqu’elle était étudiante). Elle apprécia la blague de son collègue, l’humour n’étant pas une qualité très répandu dans les milieux académiques, à son plus grand chagrin.

« Oh vous avez de l’humour ! C’est merveilleux ! Je ne peux m’empêcher d’être dépitée par le fait d’être entourée d’adultes qui ont du mal avec le concept du rire. Votre arrivée va mettre un peu de baume à cette âme meurtrie. » Le remercia-t-elle d’un ton faussement solennel. « Plus sérieusement, c’est pas plus mal que vous ayez un air sérieux, vous arriverez à mieux mener la bande de diables en face de nous. Ma bonne humeur m’a joué des tours pour me faire respecter donc ne suivez pas mon exemple. Bon, leur envie de plaisanter à mon détriment à durer une semaine à tout casser donc si vous avez besoin d’un ou deux sortilèges de secours disciplinaire, n’hésitez surtout pas. » Finit-elle avec un petit sourire mutin. En effet, les deux Serpentards qui avaient trouvé l’Américaine une proie facile avait encore des sueurs froides quand ils la croisaient. Il n’avait pas fallu très longtemps à la machine à rumeurs pour passer le message : ne surtout pas fâcher la Professeure de Sortilèges, ses punitions pouvant être inventives…et peu orthodoxes selon certains.

Elle fut vite ravie d’apprendre que son prénom avait été accepté. « Vous m’envoyez ravie Callixte ! Je suis encore en train de convaincre certains de laisser tomber cette formalité avec ma personne, mais les habitudes ont la vie dure. Demandez à notre chère codirectrice et vous comprendrez. » Ajouta-t-elle d’un ton faussement peiné. Elle poursuivit après une gorgée de jus tout en écoutant attentivement son collègue. « Non, le continent africain est encore dans ma liste de futures destinations mais ce que vous me dîtes est très intéressant et visiblement de bonne augure pour mes recherches. J’accepte volontiers votre proposition : dès que j’organise une expédition, je vous informe et on en rediscute » S’enthousiasma-t-elle. Des contacts pouvant contribuer à ses recherches étant très rares à trouver, elle n’hésita pas une seconde. Tout est bon pour faire avancer la recherche, aussi lointaine que soit la source en question.

« Je me réjouis d’écouter vos aventures, je suis sûre que c’est bien plus intéressant et RÉALISTE que n’importe quelle fiction ou film d’Indiana Jones. Si vous avez besoin d’un regard externe pour votre futur bouquin, ou série de bouquins, mes yeux et ma plume sont là. » Elle ne demanda pas au professeur de développer plus, sentant une tension chez son interlocuteur. Charlotte ne voulait surtout pas le mettre mal à l’aise alors que ce n’était que sa première nuit au château. Peut-être reviendra-t-elle sur le sujet plus tard dans l’année, quand ils se connaîtraient mieux. Elle enchaîna rapidement. « Oh, croyez-moi, au début vous allez les détester. Ils aiment bien tester les nouveaux et voir jusqu’à quel point ils peuvent s’en tirer sans punition. Mais une fois apprivoisés ils peuvent être très gentils et certains sont tout à fait brillants si on prend le temps de les écouter un minimum. Vous trouverez peut-être votre digne successeur, qui sait ! En tout cas, c’est bien que vous n’aimiez pas la tranquillité et l’isolation du foyer, ce travail demande une sacré énergie. Mais n’hésitez pas à venir me voir si vous voulez vous retrouver un minimum de sérénité. Je vous promets que mon bureau est plus calme que les salles de cours. »

_________________

Magic is in the air
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


- Contenu sponsorisé -
Je suis
Re: [Event] Le Banquet de rentrée écrit

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [EVENT] C'est la rentrée !
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts - Forum Poudlard :: - Poudlard - Intérieur - :: - Le Hall & le Rez-de-Chaussée - :: La Grande Salle-