Potion's market — Ft. Damaris J. Collins




Je suis un Serpentard
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2017
un Serpentard
Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit Mar 21 Fév - 0:28

Potion's market
Damaris & Arial

Avec ses dizaines de fioles contenues au fond de son sac de toile beige , Arial devait compter au moins une bonne vingtaine de trésors dénichés tout droit de sa réserve personnelle. En faisant les comptes la veille au soir, il avait veillé à varier ses ventes en mettant dans son sac de la potion la moins précieuse à celle qui était la plus rare qu'il pouvait posséder. A Poudlard, vendre des potions dans le dos des professeurs était de loin l'une des activités illicites la plus risquée. Certes avec le temps, Arial avait fini par faire ça naturellement, de la même manière qu'il allait en cours tous les ans ou qu'il se servait un chocolat chaud à ses petits déjeuners. Il ne se souciait pas vraiment des conséquences que cela pourrait avoir. Bien sûr, il n'en restait pas moins méfiant vis-à-vis des gens à qui il vendait ses trésors.

Ses potes quant à eux, étaient assez partagés entre la raison et l'amitié. De nombreuses fois ils avaient été beaucoup à tenter de le ramener à la raison ; qu'il finirait par se faire prendre , qu'il y passait trop de temps. Finalement, faute de ne pas avoir réussis, ils s'étaient habitués à son petit "entrepôt" de vente d'objets illégaux et y avaient même trouvés un peu d'intérêt en y prenant goût. De toute évidence, ils savaient. En dehors de lui même, Arial ne portait que peu d'importances aux avis des autres. Parce que lui même savait à quel genre de merdes il serait confronté s'il avait des problèmes : Pas grand chose à son sens. Que de simples heures de retenues comptées par dizaines jusqu'à la fin de l'année. Ou pire , le renvoi.

L'éclat du soleil qui traversait les dessins de verres imprimés sur les vitres des fenêtres du grand hall reflétait des formes colorées sur le sol de pierre du château. La matinée avait été calme, comme chaque vendredi matin. Beaucoup trop aux yeux d'Arial. Il avait passé le plus clair de son temps à rêvasser, comme dans ses habitudes , tandis que ses amis autour de lui s'étaient occupés à foutre un dawa pas possible en potions , puis en histoire de la magie. Il n'avait pas encore eu l'occasion ce matin de profiter de la pause entre deux cours pour faire ses petites affaires. L'heure du déjeuner s'était donc fait attendre.

Sa bande et lui débarquèrent dans une Grande Salle silencieuse, ou seuls quelques petites groupes étaient éparpillés un peu partout. Aucun signe de vie à la table des professeurs. Dieu soit loué. La voie est libre. Arial se baissa et salua un autre groupe qu'ils rejoignirent pour manger. Tandis qu'ils s'installaient parmi eux, Arial leva le menton et se focalisa sur le petit groupe de filles à quelques mètres. Certaines étaient assises sur la table , d'autres sur le bancs et elles riaient. riaient. Le serpentard esquissa un sourire malicieux en s'approchant d'elles, sous les regards curieux et amusés de ses amis. Parmi elles, des blondes, des brunes, des filles aux cheveux chataîns. Arial s'intéressa à celle face à lui, qui n'avait même pas dédaigné lever les yeux sur son beau visage. Et pourtant, c'est précisément cette jolie fille qui l'intéressait.

Eh, bella, bonjour quand même  , lança t-il ironiquement à la jeune élève. Il se pencha et tira légèrement sur une de ses mèches rousses pour la taquiner et en même temps, attirer son attention. J'ai de jolis cadeaux pour toi... Pardooooon les filles. Il joua des coudes parmi elles pour s'installer sur le banc face à la jeune gryffondor, une jambe de chaque côtés. Arial déposa son sac devant lui et sans même un regard par-dessus son épaule, il plaça une à une toutes les potions qu'il possédait, les mettant à la vue de la gryffondor avec un petit air fier qui lui était fier. Pour elle, il serait prêt à tout. Presque tout.

J'accepte de te faire payer moins cher, rien que pour toi. Dis moi ce qui te fais plaisir princesse , proposa t-il , conscient que ces petits surnoms qu'il aimait lui donner devait l'agacer. Tandis que les autres gamines gloussaient à côté, Arial posa son menton au creux de ses paumes et se concentra sur le visage de Damaris. Il souriait.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis une Gryffondor
avatar
Messages : 186
Date d'inscription : 05/02/2017
une Gryffondor
Re: Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit Mer 22 Fév - 0:47

Potion's market
Arial & Damaris



Ce matin, la jeune femme avait fini les cours assez tôt. Sortant de la salle en compagnie de ses camarades de Gryffondor, il était aux alentours de midi lorsqu'elle rejoignit la Grande Salle pour le déjeuner. La pièce n'était pas encore bondée et quelques petits groupes s'étaient installés autour des tables en bois. L'ambiance était calme et détendue. Les professeurs allaient certainement débarquer d'ici une vingtaine de minutes pour surveiller les sorciers et manger à leur tour. Attentive durant l'heure du cours d'histoire de la magie et prenant des notes sur son carnet à moitié rempli de dessins et de gribouillis, elle n'avait pas vu la matinée passer. Comme à leur habitude, certains élèves dormaient sur leur bouquin, observaient les mouches voler ou discutaient en chuchotant avec leurs voisins. De nature studieuse, Damaris n'était pas du genre à faire la pitre en classe en dérangeant le professeur qui récitait son charabia. Même si cela pouvait parfois s'avérer ennuyant, la sang-mêlée préférait attraper un crayon et se laisser porter par son imagination. Incroyablement têtue, elle est une personne très attentionné et compatissante et tout comme sa génitrice, la rouge et or est une artiste. Elle voyait souvent le monde à sa manière et se baladait régulièrement avec un carnet en papier dans la main, où elle dessinait ce qu'elle observait ainsi que ses propres émotions. Des pages sous la forme d'un journal intime mais plutôt que d'utiliser des mots, la sorcière utilisait des images.

Installée avec ses amies, le groupe de jeunes femmes papotait et riait aux éclats. Sirotant un jus de citrouille, Damaris était perdue dans ses pensées et ne remarqua même pas le Serpentard qui s'était approché de leur table. Elle releva seulement la tête lorsqu'elle sentit que quelqu'un tira légèrement sur l'une de ses longues mèches orangées. Scrutant le charmant visage du jeune homme, elle lui adressa un petit sourire avant de le saluer à son tour. « Bonjour, Arial. » Que voulait-il ? Arial s'installa juste en face tout en ne la quittant point du regard. Les verts et argents ne manquaient jamais de toupet. Grandement intriguée, la sorcière le laissa déballer ses affaires et observa les potions qu'il disposa les unes à côté des autres. Cet élève, elle ne le connaissait pas vraiment l'ayant juste croisé à maintes reprises dans les couloirs de l'école de magie. Mais contrairement à ses compères, elle ne se méfiait point de lui. Peut-être parce qu'au fond, il la faisait rire avec son air arrogant et son audace légendaire.

Relevant à nouveau les yeux sur son camarade à la belle gueule, elle hésita un instant avant de lui répondre. « Où as-tu dégoté toutes tes potions ? » Curieuse, elle se laissa quelque peu influencée en s'intéressant à son petit trafic. Agacées par l'intrusion d'Arial, certaines de ses amies allèrent s'installer ailleurs en grommelant. Tandis que le vert et argent n'avait d'yeux que pour son interlocutrice, les autres qui étaient restées paraissaient plutôt jalouses. « Tu peux me dire à quoi cela pourrait bien me servir ? » Attrapant une des fioles, elle la secoua légèrement et observa le liquide coloré qui était à l'intérieur.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Serpentard
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2017
un Serpentard
Re: Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit Jeu 2 Mar - 12:51

Potion's market
Damaris & Arial


Bonjour, Arial. Un simple bonjour, sérieusement ? Tandis qu'il déballait lentement tous ses petits trésors, il sentait le regard de Damaris qui pesait sur lui et souriait intérieurement. Les autres filles, visiblement jalouses, décidèrent de s'éclipser
plus loin. En les voyant s'éloigner, Arial leur adressa plusieurs clins d'oeils et de longs sourires satisfaits. Enfin seul avec la belle. Où as-tu dégoté toutes tes potions ? Le jeune homme éclata de rire.

Ah ca, secret bella , ricana t-il en positionnant ses fioles en ligne. La jeune fille en attrapa une entre ses doigts en l'étudiant. Arial savait bien qu'elles ne lui seraient d'aucune véritable utilité mais il n'avait rien trouvé d'autre pour passer du temps en sa compagnie. Déjeuner ensemble ? Trop cliché. Promenade en forêt ? Trop ennuyeux. Lui aimait l'originalité. Un truc tout simple, il avait pensé à faire son rencard pendant la nuit, après le couvre feu, pendant que les autres dormiraient.

A rien en fait, mais je me disais que je pourrais te parler comme ça. Ca te dis qu'on s'fasse un petit truc ensemble, un de ces quatre ? Il lui offrit en prime un de ses plus beaux sourires charmeurs, ses yeux brillaient. Elle n'avait aucun argument pour vraiment refuser, à moins qu'elle ne lui dise clairement qu'il ne lui plaisait pas mais jusqu'à aujourd'hui, elle ne l'avait vraiment rejeté. Arial continuait d'espérer qu'elle pourrait changer d'avis et apprécier l'idée qu'une sortie avec lui pourrait éventuellement lui faire plaisir.

Bon alors, quelque chose te tente ? Sourit il en réitérant sa proposition. Prends tout ton temps pour choisir, après j'irai proposer à tes p'tites amies, je suis sûr que ça leur fera plaisir tout ça. Tu penses qu'elles se laisseront tenter ?

Sur ces mots, il tendit le bras et attrapa la pomme la plus verte et la plus mûre de la corbeille posée sur la table avant de croquer dedans. Un étrange sourire malicieux flottait sur ses lèvres ; il se sentait bien aujourd'hui, pouvoir parler à Damaris le rendait joyeux et puis tant pis si elle refusait, il trouverait bien autre chose pour la mettre dans ses filets.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis une Gryffondor
avatar
Messages : 186
Date d'inscription : 05/02/2017
une Gryffondor
Re: Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit Jeu 2 Mar - 16:00

Potion's market
Arial & Damaris



Elle aurait dû se douter qu'il n'allait pas lui révéler d'où provenait toutes ses potions. Cependant, il avait été assez imprudent de les montrer à la préfète de Gryffondor qui pourrait très bien aller le dénoncer. Mais Damaris n'était pas ce genre de personne. Malgré son statut d'élève modèle, la jeune femme était capable enfreindre le règlement lorsque cela l'arrangeait. Puis après tout, Arial ne faisait rien de mal. Posant ses coudes sur la table, la rouge et or fût d'abord surprise de la proposition de son camarade. Intriguée, elle ne put toutefois refuser son invitation. « Oui, peut-être bien. Je t'écoute. » Un petit truc ensemble, qu'entendait-il par là ? Quoiqu'il en soit, elle n'était pas contre une sortie extérieure avec un élève d'une maison différente. De plus, son interlocuteur avait réussi à la convaincre grâce à son charmant sourire.

C'était peut-être l'une des rares de sa maison qui traînait avec des verts et argents. Elle était loin d'être devenue amie avec certains d'autres eux, mais ce n'était pas parce qu'ils étaient le groupe le plus redouté de l'école de magie qu'elle allait les ignorer pour autant. C'était sûrement une erreur, mais le jeune homme lui inspirait confiance. Contrairement aux autres imbéciles de sa bande, lui semblait plutôt sympathique, souriant et cordial aux premiers abords. Il n'avait rien d'un abruti rusé et manipulateur. Aussi étrange que cela puisse paraître, elle l'appréciait et avait envie de faire plus ample connaissance avec lui.

Le Serpentard l'incita ensuite à choisir une des fioles qui se trouvait sur la longue table en bois. À vrai dire, la sang-mêlée n'était pas vraiment intéressée par le fait d'en posséder une. Elle allait choisir une potion, simplement pour lui faire plaisir. Les observant une par une, la sorcière prit celle la plus étrange et colorée. À quoi servait-elle ? Ça, elle n'aurait sans doute pas la réponse. « Je prends celle-ci. Cependant, je doute que mes amies se laisse tenter par ton petit trafic. Vu le regard qu'elles te lancent, elles se méfient de toi, et détestent les Serpentards qui plus est. » Lui adressant un sourire, elle fût ensuite impatiente de découvrir ce qu'il allait lui proposer pour leur future sortie improvisée.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Serpentard
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2017
un Serpentard
Re: Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit Lun 13 Mar - 19:11

Potion's market
Damaris & Arial


Un sourire illumina le visage d'Arial quand Damaris accepta de l'écouter. Un garçon trop amoureux se serait jeté sur elle pour la serrer dans ses bras mais lui restait toujours dans la douceur et la subtilité. Il posa ses coudes sur ses genoux tout en gardant son sourire satisfait que la gryffondor pouvait clairement voir étant donné qu'il voulait qu'elle le voit. Il aimait triompher et une fois de plus, c'était une belle victoire pour lui même si rien n'était fini.

Je ne sais pas... Fit il en faisant mine de réfléchir ; laissant ses yeux intenses parcourir les contours du visage de la jeune fille. Une petite soirée au clair de lune, ca te tenterait pas ? Il se mordit la lèvre d'un air affreusement sexy ; celui qu'il utilisait toujours pour parvenir à ses fins avec une fille.

Rien que nous deux. Du même temps, il ricana face à la remarque de Damaris sur ses fameuses amies qui le dévisageaient juste dans son dos. Etrangement, il doutait de ces propos et prit la peine de leur adresser un petit signe de la main auquel certaines d'entre elles répondirent par un gloussement.

Oh non, je pense qu'elles sont surtout particulièrement jalouses de toi. Il y en a plus d'une qui aimerait être à ta place, sache le... Il jeta un coup d'œil au flacon qu'elle avait choisit et son sourire s'accentua. Bingo. C'était précisément la potion qu'il voulait qu'elle choisisse et qu'elle convenait à la situation. Philtre d'amour. Tu veux y goûter peut être ? , plaisanta t-il sans la lâcher des yeux. Le hasard fait bien les choses, tu trouves pas ?



Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis une Gryffondor
avatar
Messages : 186
Date d'inscription : 05/02/2017
une Gryffondor
Re: Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit Lun 13 Mar - 21:01

Potion's market
Arial & Damaris



D'une étrange manière, le jeune homme avait réussi à capter pleinement son attention. La sang-mêlée n'avait même pas remarqué qu'un autre petit groupe de verts et argents venait tout juste de pénétrer dans la Grande Salle. Plongeant ses prunelles émeraudes dans celles de son interlocuteur, Damaris n'était pas tout à fait insensible au charme d'Arial. Il possédait un adorable sourire qui devait sûrement avoir le don de faire craquer plus d'une fille. Enjôleur, il devait probablement appâter toutes les sorcières qu'il trouvait à son goût et qui lui faisaient de l’œil. Avec son air assuré, mystérieux et envoûtant, le sang-pur savait pertinemment qu'il faisait tourner plusieurs têtes, et en jouait certainement.

Le Serpentard ne tarda pas à lui faire part de son idée concernant leur sortie improvisée à l'extérieur du château. Une soirée au clair de lune, sérieusement ? Damaris s'attendait plutôt à ce qu'il lui propose d'aller boire un verre dans un des pubs du Chemin de Traverse avec sa bande d'amis. Mais lorsqu'il précisa qu'ils ne seraient que tous les deux, la jeune femme tilta immédiatement. « Attends une seconde, serait-ce un rencard monsieur Stan ? » Après tout, pourquoi pas. Affichant un petit sourire en coin, la Gryffondor finit par accepter sans plus tarder. Le séducteur était parvenu à obtenir ce qu'il souhaitait. « Une soirée au clair de lune me semble être une merveilleuse idée. » Rougissant légèrement, elle passa instinctivement une main dans sa chevelure orangée tout en se mordant la lèvre inférieure à son tour. Ainsi, elle devait vraiment avoir l'air d'une idiote.

Arial lui affirma ensuite que ses amies étaient vraisemblablement jalouses. « Jalouses de moi ? Quelle drôle d'idée ! » Riant à cette remarque qui lui paraissait insensée, la rouge et or se demanda par la suite pourquoi le sorcier s'intéressait tant à elle. Il y avait des dizaines d'autres filles dans la salle, alors pourquoi elle ? Tenant toujours l'étrange flacon entre ses doigts fins, l'élève de la maison du serpent déclara que c'était un filtre d'amour. « Hilarant... Je suppose que tu vas devoir te débrouiller autrement et me convaincre uniquement par ton charme naturel, car je n'avalerais aucune goutte de cette substance illicite. » Levant un instant les yeux au ciel, elle jeta un rapide coup d’œil vers ses amies avant de reposer la fiole au liquide coloré sur la table. 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Serpentard
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2017
un Serpentard
Re: Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit Mer 15 Mar - 15:34

Potion's market
Damaris & Arial


Arial était assez étonné de voir que Damaris n'avait pas eu l'air de réagir plus que ça à sa proposition de sortir faire un truc sympa avec lui. Quand soudain cela sembla tilter dans la tête de la jeune gryffondor, le serpentard releva le menton pour éclater d'un rire cristallin qui attira de nombreux regards dans leur direction. Attends une seconde, serait-ce un rencard monsieur Stan ? — En entendant cela, ses autres potes eurent la brillante idée de lancer quelques applaudissements, et "olé" en tout genres qu'Arial stoppa d'un geste de la main amusé. Par la suite, il adressa un petit clin d'œil à sa « future » -qui sait- petite amie. Le mot était peut être un peu fort à son goût pour quelqu'un comme lui qui même fidèle, n'avait pas l'habitude de s'éterniser avec toutes les petites amies qu'il avait ou avait déjà eu. Damaris cependant, pouvait être qualifiée de « différente » car elle avait été l'une des seules, pour ne pas dire la seule ,  lui tenir tête durant tout ce temps avant d'accepter enfin une petite sortie en sa compagnie.

Tu entends ça, bella ? Plaisanta t-il d'une voix langoureuse en la fixant , et désignant ses amis dans son dos du menton. Ma quête pour essayer de t'avoir depuis des semaines a l'air d'avoir beaucoup de succès...

Ces copines , jalouses ? Bien sûr qu'elles l'étaient ; Arial en était persuadé et ça le faisait davantage rire de voir que Damaris semblait persuadée du contraire. Il suivit ensuite du regard sa main qui reposait la petite fiole de philtre d'amour sur la table. Naturellement, il ne comptait pas lui en donner et même si l'envie était assez tentante, Arial savait très bien qu'il pourrait s'en sortir sans cette potion.

Alors... Qu'est ce que ça te fait de te dire que tu vas avoir un rencarda avec l'un des garçons les plus canons de l'école ? Demanda t-il d'une voix malicieuse et remplie de prétention. En tendant la main, il attrapa la carafe de jus de citrouille et rempli deux verres. En lui tendant un, il sourit en se disant que tout de même, ça aurait été tellement plus facile si le philtre d'amour faisait tout le travail à sa place...
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis une Gryffondor
avatar
Messages : 186
Date d'inscription : 05/02/2017
une Gryffondor
Re: Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit Mer 15 Mar - 20:07

Potion's market
Arial & Damaris



La bande d'amis d'Arial ne tarda pas à riposter en braillant et applaudissant. Les fusillant du regard, Damaris ne fût cependant pas surprise que le jeune homme prenne la situation pour un stupide jeu. Le vert et argent avait peut-être même parier avec ses camarades sur le fait qu'il allait réussir ou non à inviter sa nouvelle conquête. La sang-mêlée ne trouvait pas cela drôle et se contenta de soupirer en tenant sa tête entre ses mains. Ma quête pour essayer de t'avoir... Mais pour qui se prenait-il ? La Gryffondor pensa qu'il était bien trop sûr de lui et n'appréciait point son côté prétentieux. « Ne me fais pas regretter d'avoir accepté ton invitation. » D'ailleurs pourquoi avait-elle dit oui au juste ? Les deux élèves n'avaient aucun point commun, mais visiblement les opposés s'attirent disait-on. Arial représentait un Serpentard dans toute sa splendeur. C'est-à-dire un jeune homme arrogant, hautain, mielleux, manipulateur et roublard. Étrangement, elle ne le détestait pas comme le reste de ses acolytes. 

Attrapant le verre de jus de citrouille qu'il venait de lui tendre, la sorcière failli recracher sa gorgée lorsque le sang-pur lui demanda ce que ça faisait d'avoir un rencard avec l'un des garçons les plus attrayants et charmants de Poudlard. « Ça fait que tu vas peut-être bénéficier d'une gifle si tu continues tes imbécillités. » Contrairement aux autres, Damaris osait contredire et riposter face à un étudiant de la maison du serpent. Disant toujours ce qu'elle pensait, la jeune femme restait assez franche et était véritablement têtue comme une mule.

Toutefois, Arial était l'un des seuls de cette maison qui parvenait à la faire rire. Certes, il pouvait être un réel trouble-fête mais au fond, il n'était pas méchant. Elle ne s'énervait jamais lorsqu'il la taquinait dans les couloirs. Signe qu'elle l'appréciait un minimum pour ne pas l'envoyer simplement balader. « Alors dis-moi Arial, dans ce cas pourquoi le sorcier le plus canon de l'école s'intéresserait à une fille comme moi ? » Reprenant les mots qu'il avait utilisé, la rouge et or reposa ses mains sur la surface en bois tout en le fixant avec insistance. Obstinée et tenace, il n'avait pas choisi la prise la plus facile à atteindre. Lui tenant tête, elle n'allait pas tarder à rentrer dans son jeu.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Serpentard
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2017
un Serpentard
Re: Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit Jeu 23 Mar - 20:35

Potion's market
Damaris & Arial


Apparemment, sa petite princesse commençait déjà à être agacée, ce qui l'amusait encore plus. Arial aimait voir les filles s'énerver ; surtout Damaris parce qu'elle était vraiment adorale quand elle s'énervait. Rien que pour ça, il voulait continuer mais il ne doutait pas une seule seconde qu'en effet elle serait prête à vouloir lui foutre une raclée s'il dépassait sa limite rouge. Le faire, c'était autre chose. Il pensa alors aux étoiles vues de la tour d'astronomie une belle nuit de la semaine prochaine , la jeune gryffondor à ses côtés , souriant ; et ce sourire auquel il pensait, serait aussi éclatant et magnifique que la jeune fille qui le porterait. Arial savait qu'elle n'allait pas le regretter, personne ne regrettait jamais d'être avec lui. Si, certaines personnes si, lui rappela pourtant une voix qu'il ignora délibérément.

N'oublie pas que si tu me gifles, tu risque de le regretter bella , répliqua t-il d'un ton malicieux. La question qui suivit pourrait paraître intéressante et étonnante en effet mais lui avait déjà la réponse si toutefois Damaris l'ignorait. Quelqu'un de ses potes aussi l'ignoraient. Ca le faisait rire. Finalement, les raisons de son attirance n'étaient pas si différentes qu'avec les autres filles ; ce qui était différent, c'était la fille qu'il avait choisi cette fois là. Machinalement en jetant un coup d'œil au plus haut plafond de Poudlard, il passa délicatement ses doigts dans ses cheveux.

Eh bien.. je t'avoue ne pas avoir tant réfléchi que ça à la question. Mais selon toi, qu'est ce que voudrait faire tout homme avec une fille aussi belle et adorable que toi ? Tu es spéciale Collins, tu as du cran et tu me tiens tête, ce qui n'est jamais évident avec moi comme tu as sans doute pu le voir. J'aime ça , répondit il d'un ton plus sérieux qu'amusé.

Le sourire malicieux qui lui ressemblait était toujours là par contre. A ce moment là, il planta des yeux intenses dans ceux de la jeune fille, comme pour capter son attention. Attention qu'il avait déjà depuis le début. Mais Arial voulait lui montrer que lui aussi le savait ; qu'il sentait ses regards, qu'il voyait ses petits sourires cachés. Il adorait les voir.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis une Gryffondor
avatar
Messages : 186
Date d'inscription : 05/02/2017
une Gryffondor
Re: Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit Sam 25 Mar - 12:50

Potion's market
Arial & Damaris



Damaris avait hâte de découvrir où le jeune homme allait bien pouvoir l'emmener pour leur fameuse soirée en question. Mais d'un autre côté, la sorcière espérait qu'il ne lui joue pas un mauvais tour. Après tout, un Serpentard restait un Serpentard et il n'était jamais très prudent de leur faire confiance. C'était dans leur nature d'être de vrais enquiquineurs, rusés et manipulateurs qui plus est. De toute façon, un vert et argent avec un rouge et or ça ne faisait jamais bon ménage. Cela tournait souvent au vinaigre. D'ailleurs, la plupart des élèves de ces maisons se regardaient de travers en passant dans les couloirs et s'acharnaient les uns sur les autres lors des matchs de Quidditch. Ah tiens, en parlant de balais, elle avait un entraînement cet après-midi avec son équipe. De quoi se défouler un peu et espérer dégommer leurs prochains adversaires. L'année ne faisait que commencer, mais la compétition était déjà rude.

Bella...  Le stupide surnom qu'Arial lui donnait commençait vraiment à l'agacer. Le sang-pur répondit ensuite que son interlocutrice semblait spéciale pour lui. Balivernes ! Pourtant, depuis le début, sa technique subtile de drague paraissait fonctionner. Ne préférant rien ajouter de plus, la Gryffondor se contenta de croiser son regard tout en avalant une nouvelle gorgée de son jus de citrouille.

D'ici quelques minutes, presque tous les étudiants du château seraient présents dans la Grande Salle afin de partager un repas tous ensemble. Par la suite, chacun retournerait à ses cours respectifs et rebelote le soir avant de regagner les dortoirs à l'étage. Attrapant une pomme rouge juteuse, la sang-mêlée se leva ensuite afin de se rendre sur le stade. Ne prenant pas la peine de manger avec le reste de ses amis, elle préférait pour une fois se retrouver seule pour s'entraîner un peu. Dehors, le soleil brillait et elle n'avait point l'envie de restée enfermée ici. « Excuses-moi Arial, mais j'ai mieux à faire. » Lui adressant un mince sourire, elle s'approcha ensuite vers lui en murmurant. « Tiens-moi au courant pour la date ainsi que le lieu de la soirée. À plus tard ! » Elle lui fît un clin d’œil malicieux et s'éclipsa rapidement. Au mieux, elle aura l'occasion de passer du temps et de faire plus ample connaissance avec son camarade.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


- Contenu sponsorisé -
Je suis
Re: Potion's market — Ft. Damaris J. Collins écrit

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» potion de boost des familiers
» ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]
» Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]
» La potion de la mort qui tue (Solo, Jeu)
» (M) MISHA COLLINS ♦ DANIEL CARVER | LIBRE


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts - Forum Poudlard :: - Poudlard - Intérieur - :: - Le Hall & le Rez-de-Chaussée - :: La Grande Salle-