Uncertainty on the likeness (w/ Damaris)




Je suis un Serdaigle
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 17
un Serdaigle
Uncertainty on the likeness (w/ Damaris) écrit Jeu 23 Fév - 11:46


Uncertainty on the likeness

Damaris & Isaq
On t'avait rabâché les oreilles avec cette histoire de Club de Duel pendant toute ta scolarité à Poudlard. Tu y avais même assisté une fois et avais trouvé ça très, très dangereux et inutile. Plus tu t'élevais dans la sphère des sorciers, plus tu te demandais si les moldus n'étaient pas les plus humains d'entre les deux... Le doute s'était souvent saisi et au fond il n'y avait pas de différences, voire tu trouvais la magie beaucoup trop puissante et hasardeuse pour pouvoir être utilisée à bon escient. Tout ceci te terrorisait au plus haut niveau. Un fou, une baguette à la main (et il y en avait dans ce bas monde) pourrait réduire à néant toute une école. C'était le prix qu'on payait pour ne pas interdire l'utilisation de la magie et avoir construit tout un système sociétal sur ça. Toi, tu aurais voulu rester en dehors de ça, ne jamais savoir ta condition de sorciers. Mais ils ne t'avaient pas demandé ton avis. Ils s'étaient pointé chez toi sans aucune indication et avait chamboulé ta vie, ta famille. Pour cela, tu ne le leur pardonneras jamais. Maintenant, tes parents et ta soeur jumelle te méprisaient, te craignaient, s'éloignaient de toi d'année en année. Maintenant que tu étais majeur dans ce monde, plus rien ne te rattachait à eux.
Tu gonfles des joues, prenant un air blasé qui réfléchit clairement ton désintérêt total pour ces batailles à la con. Pourtant, tu ne peux t'empêcher de regarder l'estrade où tout se passera là. Tu ne peux t'empêcher de te visualiser là-haut, baguette à la main, le coeur atrophié par des battements de coeur affolés. Tu ne serais pas assez rapide pour ce genre d'exercice. Trop lent, trop hésitant. Le fait de pouvoir blesser quelqu'un au passage te terrifierait.
Tu restes là, planté comme un pieux jusqu'à ce qu'on te pousse jusqu'aux bancs des spectateurs. Tu reprends un peu de la contenance et espère repérer des yeux Sully et Thybalt, mais ils semblent d'être évaporés. Tu es tout seul. Tu seras seul lorsque les sorts vont commencer à être expédier dans une féroce voix. A ce moment, tu te pisseras dessus tellement tu auras la frousse. Les bancs sont assez pleins et il ne reste plus qu'une place... à côté d'une fille aux cheveux de feu. Tu la reconnait immédiatement. "Damaris." Tu as murmuré son prénom, pas sûr qu'elle l'est entendu (tant mieux d'ailleurs sinon ça aurait fait bizarre). Tu te rappelles trop bien de la Gryffondor. Entre vous, ce n'est pas le nirvana et pour cause, tu l'avais quelque peu laissé tomber pour un devoir et elle l'avait dit à tout le monde. Quand tu y repenses, tu te dis que ça ne se fait pas de balancer les gens comme ça, juste pour en tirer du mérite et une bonne note. Mais, dernièrement, tu regardes différemment Damaris. Tu la redécouvre en quelque sorte. Tu lui vois des traits sympathiques, chose que tu n'espérais jamais voir d'elle.
Tu t'assois, un peu gêné d'être à côté d'elle. Tu te demandes si tu dois ouvrir ta bouche ou simplement la fermer, alors tu lui lances des petits regards pour savoir si elle t'a reconnu, si elle est sans danger. Peut-être qu'elle en a rien à faire de toi et alors tes yeux resteront planter sur le duel pendant la prochaine heure. Peut-être qu'elle aussi se sent obliger de te parler, de t'adresser un regard, et alors tu passeras sûrement les minutes les plus embarrassantes de ta vie. Et, pour ton grand malheur, elle semble ne pas t'avoir complètement éjecté de sa vie... Tu souris faiblement et finis par afficher une petite moue indécise. Tu ne sais pas quoi lui dire, ni quoi faire. Tu décides de te racler la gorge avant de parler, histoire que les mots ne restent pas piéger dans ton œsophage (question d'habitude). "Hm, j'espère que ça ne va pas durer très longtemps..." Tu te dandines sur le banc, car t'as la vive impression de parler dans la vide. D'ailleurs, ton autre voisin te regarde bizarrement, comme s'il avait affaire à un lunatique à côté de lui. Peut-être qu'il n'a pas totalement tord.

_________________

☾ rêves écarlates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis une Gryffondor
avatar
Messages : 186
Date d'inscription : 05/02/2017
une Gryffondor
Re: Uncertainty on the likeness (w/ Damaris) écrit Jeu 23 Fév - 22:32

Uncertainty on the likeness
Isaq & Damaris



Après le dîner du soir, le professeur du club de duel avait organisé une petite compétition où les meilleurs élèves de l'année précédente montraient aux nouveaux comme aux anciens leurs compétences. Les plus habiles et les plus doués en sortilèges de défense se feraient un malin plaisir de donner du spectacle en s'affrontant dans la salle réservée spécialement pour l'occasion. Pour une fois, les étudiants de l'école de magie avaient l'autorisation de dépasser légèrement l'heure du couvre-feu. Tous les sorciers membres de ce club étaient donc conviés à vingt heures pétantes au troisième étage du château. Quelques premiers années hésitants étaient également présents, afin d'observer leurs aînés qui faisaient leurs preuves une fois de plus. Ne ratant cette soirée pour rien au monde, Damaris était venue en avance pour se trouver une place aux premiers rangs. Cependant, la salle fût vite bondée et il ne restait plus qu'un siège vacant seulement quelques minutes avant que le duel ne débute. Les deux participants se mirent en place l'un en face de l'autre et attendaient le signal du professeur ainsi que des organisateurs. Ce genre de rivalité, c'était toujours excitant et captivant. Pour être membre à ce club, il fallait avoir un minimum de courage, d'adresse, de fougue et d'ardeur. Savoir se battre pouvait toujours s'avérer très utile. Quoiqu'il en soit, il n'y avait point de place pour les froussards et les étourdis. C'était un savoir-faire comme un autre, et il fallait réfléchir avant d'agir tout en surveillant chaque geste et mouvement de son adversaire. Le moindre faux pas et vous perdiez le combat. Cela n'était pas aussi facile que ça en avait l'air. Il fallait bien évidemment une technique et une certaine maîtrise.

Installée confortablement, les yeux rivés sur l'horizon, il ne manquait plus que les pop-corns. La dernière place à ses côtés fût prise par un jeune homme qui ne cessait de gigoter. Tournant la tête vers lui, Damaris ne tarda pas à reconnaître son camarade Isaq. Autant dire que ces deux-là ne s'appréciaient pas vraiment. Et comme par hasard, il fallait que ça soit lui qui vienne s'asseoir juste là. Soupirant légèrement, elle sentit son regard insistant et la gêne persistante. Le voir la fixer ainsi devenait vraiment embarrassant. Ne sachant quoi lui dire, elle préféra se concentrer sur le duel. De toute façon à quoi bon lui parler ? Elle était certaine qu'il lui en voulait de l'avoir balancé au préfet de sa maison. Mais après tout, ce n'était pas de sa faute si monsieur ne voulait pas faire d'efforts et travailler sur le devoir qu'ils devaient préparer ensemble. Pourtant, ce n'était pas son genre de laisser tomber un camarade en la jouant perso mais même en l'encourageant, cela n'avait rien changé. Que pouvait-elle faire de plus ? 

Tandis que les participants s'échauffaient, Isaq prononça quelques mots. Levant les yeux au ciel, elle se retint de lui demander ce qu'il fichait ici si le duel ne l'intéressait pas. Après tout s'il n'était pas content, il n'avait qu'à s'en aller au lieu de gâcher l'ambiance et faire la moue. « J'espère que tu ne vas pas te plaindre durant toute l'heure. » La sang-mêlée n'avait pas pu s'empêcher de faire une remarque au Serdaigle. Franche et spontanée, c'était sorti tout seul. Tant pis, il ne fallait pas être susceptible mais au moins elle était toujours honnête. « Qui remportera le duel selon toi ? » Elle préféra changer de sujet et entamer une discussion beaucoup moins houleuse. De l'eau avait coulé sous les ponts, et ils n'allaient quand même pas bouder et se faire la tête pendant des mois entiers.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Damaris Elena Lipovetsky ► Xenia Tchoumitcheva
» Aisling Spectra O'Nells - " Eris, the goddess of discord. You may have seen my likeness on the temple walls. " ~


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts - Forum Poudlard :: - Poudlard - Intérieur - :: - Le 3ème étage - :: Le Club de Duel-