Nous cherchons parfois bien loin ce qui se trouve juste sous notre nez ft. Darren Mitchell




Je suis une Poufsouffle
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 25
Humeur : rêveuse
Localisation : surement en train de me balader près du lac
une Poufsouffle
Nous cherchons parfois bien loin ce qui se trouve juste sous notre nez ft. Darren Mitchell écrit Lun 6 Mar - 14:07

Nous cherchons parfois bien loin ce qui se trouve juste sous notre nez



ft Darren Mitchell


Comme souvent en fin d'après midi je me dirigeais vers la forêt interdite pour aller y nourrir quelques créatures, aujourd'hui j'avais décidé d'aller visiter mes amis de toujours, les sombrals. Je m'enfonçais petit a petit dans la densité de la forêt, les arbres étaient grands et majestueux, leurs feuilles toujours vertes malgré le froid croissant et leur odeur... Ô ce que j'aimais l'odeur de la forêt. Il me fallait traverser une bonne partie de cette dernière avant d'atteindre la zone recherchée. Je me perdais dans mes pensées tout en appréciant la beauté de cette nature à la lumière décroissant du soleil couchant. Tout ces halos orangés sur les arbres et arbustes, ces reflets multicolores sur l'eau des ruisseaux, je fredonnais tout en arrivant a destination.

Ils étaient là, tous calmes comme toujours, je sortais alors une petite glacière de mon sac où j'y avait entreposé des petits cubes de viande découpée. Je les donnais aux sombrals qui semblaient affamés malgré le fait que nous les nourrissions régulièrement. J'aimais énormément ces créatures, mais elles me rappelaient toutefois la pire expérience de ma vie, ce qui laissais toujours un léger sentiment d'amertume incontrôlé au fond de moi. Je jouais désormais avec le plus petit d'entre eux. J'étais loin de me douter que depuis un moment je n'étais pas seule, que j'étais observée. Pourtant je n'avais rien sentie, j'étais totalement à l'aise comme en famille. Je me sentais rarement totalement bien, mais en cet instant c'était le cas. Le soleil était désormais presque totalement couché, je me décidais alors à rentrer au château.

C'est en me retournant que je le vis, Darren Mitchell notre garde chasse. Je ne l'avais pas revu depuis cet été, depuis ce jour où ayant fait des extra à sainte mangouste je l'ai vu nous apporter ce jeune homme blessé. Pas depuis ce jour où en le soignant j'ai compris quelle était sa nature cachée. Cela ne me gênait en rien à vrai dire. Un loup garou restait un homme comme les autres, ce n'est pas car à la pleine lune il est victime de cette malédiction que ça change ce qu'il est ou ce qu'il pourrait être. Je sais bien que peu de gens voient les choses ainsi mais cela m'est totalement égal.

Je restais sans voix, j'appréhendais ce moment à vrai dire, j'avais peur qu'un malaise s'installe entre nous après notre dernière rencontre. Pourtant j'avais envie de parler, de briser ce silence. Je ne savais trop que dire, je ne savais s'il était là depuis longtemps, s'il souhaitait parler ou au contraire me voir partir au plus vite. Pour être tout à fait honnête je ne savais même pas pourquoi je pensais à tout ça, je n'avais pas du tout l'habitude de me poser ce genre de questions. Je pris une grande inspiration et me décidais à enfin parler. Bonjour, comment vas tu depuis la dernière fois ? Comment vas tu ? mais je suis débile ou quoi ? Qu'est ce qui me prend de le tutoyer comme ça on a pas élevé les cochons ensemble. Bref je me mordillais la lèvre tout en me maudissant d'avoir été impolie. Je levais les yeux vers lui me demandant s'il allait répondre ou si je ferais mieux de simplement m'en aller.

Made by Neon Demon

_________________
Gisela Rowle

❀ I was born in a thunderstorm, I grew up overnight, I played alone, I'm playing on my own, I survived ❀
❀I found solace in the strangest place. Way in the back of my mind. I saw my life in a stranger's face. And it was mine ❀

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Professeur
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 28/02/2017
Localisation : Poudlard
un Professeur
Re: Nous cherchons parfois bien loin ce qui se trouve juste sous notre nez ft. Darren Mitchell écrit Ven 10 Mar - 11:22

Gisela & Darren
"NOUS CHERCHONS PARFOIS BIEN LOIN CE QUI SE TROUVE JUSTE SOUS NOTRE NEZ"
Les étudiants n'étaient pas autorisés à se rendre seuls dans la forêt Interdite. En fait, ils n'étaient même pas autorisés à y aller tout court. Pourtant, ils étaient nombreux à enfreindre cette toute petite règle de rien du tout. Souvent, ils y allaient par petits groupes de deux ou trois, alors que le soleil était sur le point de se coucher, simplement pour se faire de légères frayeurs. D'autres fois, ils voulaient jouer aux adultes, insouciants des réels dangers des lieux. Et puis, dans de rares cas, ils y allaient seuls et sans prévenir qui que ce soit, pour se balader ou partir à la recherche de quelques créatures dangereuses. C'était ses étudiants là qui étaient probablement les plus dangereux d'ailleurs. Parce que personnes ne savaient où ils étaient ni où ils se rendaient. Et qu'il était parfois trop tard pour eux. C'était principalement pour cela que Darren prenait désormais sa tâche de garde-chasse particulièrement à cœur. Il ne supportait pas l'idée que des étudiants puissent subir le moindre mal, parfois même la mort, simplement parce qu'ils avaient été trop curieux. Et puis, grâce à son côté d'ours mal-léché, ceux qu'ils retrouvaient en pleine forêt avaient parfois tendance à ne pas revenir, trop effrayés pour cela. Et en somme, ça l'arrangeait un peu.  

Aujourd'hui pourtant, les alentours de la forêt Interdite avaient été calmes. Très calmes même. Alors, pour ne pas perdre de son utilité, il avait rendu visite aux centaures, qui, relativement calmes et observateurs des alentours, avaient échangé avec lui pendant un certain temps. Darren n'était pas particulièrement bavard, mais il prenait toujours le temps d'écouter les créatures de la forêt qui avaient besoin d'une oreille attentive. Et les centaures avaient éprouvé, pour aujourd'hui, le besoin de lui parler du ciel et des étoiles. Alors, l'homme s'était assis non loin d'eux et avait laissé son esprit vagabonder avec les leurs. Puis plus tard, en les saluant une dernière fois, il avait remonté la piste de quelques licornes, pour s'assurer que ces dernières coulaient toujours des jours paisibles. Et, comme c'était bien le cas et que le soleil commençait sa longue et douce descente pour laisser place à la lune Darren avait décidé de prendre le chemin du retour.  

C'était sur ce même chemin que les Sombrals avaient attiré son attention. Ils étaient bruyants, du moins plus que d'ordinaire et ne semblaient pourtant pas effrayés ou menacés. Curieux et intrigués, il avait rejoint le chemin d'une clairière dans laquelle il avait prit l'habitude de les trouver en temps ordinaires. C'est là qu'il aperçu une étrange chevelure blonde. D'abord, agacé de voir qu'une étudiante avait profité de son absence pour s'aventurer là, il serra fortement sa mâchoire, songeant déjà à la meilleure manière de lui faire passer l'envie de revenir. Il se retint pourtant en apercevant son visage juvénile. Il connaissait cette jeune femme. Il l'avait déjà croisé une fois, puis une seconde. La première à Sainte-mangouste lorsqu'il avait sauvé la vie d'un jeune inconnu. La seconde lorsqu'elle avait retrouvé sa trace quelques temps plus tard et qu'elle l'avait soigné. En soit, il ignorait bien qu'elle était étudiante à Poudlard, même si le contraire aurait été étonnant alors il ne su comment réagir. Il se contenta de l'observer en compagnie des Sombrals, en retrait face à la drôle de scène qui se déroulait sous ses yeux.  

Au bout d'un moment pourtant et sans doute parce qu'il commençait à faire nuit, la jeune femme décida de quitter les lieux et tomba, visiblement surprise sur un Darren qui l'observait, l'air agacé et les bras croisés contre son torse. Un Darren qui tiqua légèrement lorsqu'elle se permit de le tutoyer. Il ignorait qu'ils étaient si proches en fait. Il s'abstint toutefois du moindre commentaire. Il avait tendance à tutoyer pas mal de monde, malgré sa plus ou moins bonne éducation. Il se contenta de hausser les épaules avec rudesse et lui fit signe de la suivre. Il laissa un long moment de flottement, prenant garde à ne pas marcher n'importe où, ni même à l'entraîner sur des sentiers un peu trop abruptes. Puis finalement, après un certain temps, il se décida ;

« Je vais bien. Mais je connais quelqu'un qui va en prendre pour son grade. Il est totalement inconscient de se rendre seule dans la forêt Interdite. »

Avec sa voix bourrue et son allure bougonne, il espérait sérieusement qu'elle ne remette pas les pieds dans la forêt. C'était dangereux après tout.
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis une Poufsouffle
avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 25
Humeur : rêveuse
Localisation : surement en train de me balader près du lac
une Poufsouffle
Re: Nous cherchons parfois bien loin ce qui se trouve juste sous notre nez ft. Darren Mitchell écrit Mar 14 Mar - 12:53

Nous cherchons parfois bien loin ce qui se trouve juste sous notre nez



ft Darren Mitchell


A ma question il n'apporta d'abord pas de réponse, se contentant de hocher les épaules. Il avait ces manières un peu bourrues, pourtant je pouvais sentir au fond de moi que cet homme était quelqu'un de bien. Après tout si ce n'était pas le cas il n'aurait jamais amené ce jeune homme blessé à saint mangouste l'été précédent. Malgré mon intuition qui était souvent juste sur les gens, cet homme ne laissait rien paraître. Il avait une carapace qui serait probablement extrêmement dure et longue à percer. Cependant j'étais bien décidée à tenter le coup.

Il me fit signe de le suivre, surement pour me guider hors de la forêt, j'avais fini ce que j'étais venue faire alors à quoi bon luter ? Je le suivais en silence. La douce brise de la tombée de la nuit me caressait le visage. J'aimais l'odeur de l’humidité naissante dans la nuit. Je le suivis et observais son dos musclé sa démarche légèrement voutée mais sure d'elle. Je commençais à me demander ce qui avait pu lui arriver pour qu'il soit si secret. Etait-ce cette malédiction ? La lycanthropie ? Pourtant on a bien commencé à m'éviscérer vivante et je ne me suis pas fermée au monde alors que c'était-il produit dans la vie de notre garde chasse qui le blesse a ce point ? Je pensis à une blessure car j'ai rarement vu des gens se fermer au monde sans avoir été blessé mais peut être était-ce autre chose.

Je fus très surprise lorsqu'il se décida avec un certain délai à me répondre. « Je vais bien. Mais je connais quelqu'un qui va en prendre pour son grade. Il est totalement inconscient de se rendre seule dans la forêt Interdite. » Je ne savais si pour lors il essayait de me dissuader de revenir, ou si au fond il s'inquiétait de mon sors. Cependant ses manières me donnaient le sourire. Je le regardais désormais et décidais de le rassurer, bien que je n'était pas sure qu'il ait réellement besoin d'être rassuré.

Ne Vous en faites pas pour mon grade, ma directrice de maison est au courant que je suis venue ici. J'avais pris soin de rectifier mon impolitesse passée en le vouvoyant. Je trouvais ça étonnant que nous ne nous soyons pas croisés plus tôt, j'avais pourtant passé une bonne partie de ma scolarité à vagabonder dans la forêt. Mais enfin divaguer sur le passé ne servait à rien. Je regardais successivement le sol puis mon interlocuteur. Et étant donné que j'assiste le professeur de soins aux créatures magiques, il est naturel que je vienne les nourrir. Je voyais bien à son expression qu'il ne voyait rien de naturel là dedans et conclus mon explication avant qu'il n'ait le temps de mettre un terme à notre conversation. Puis elle ne voit pas les Sombrals, et celui ci est encore si petit.
Dis-je en montrant les créatures au loin.

Made by Neon Demon

_________________
Gisela Rowle

❀ I was born in a thunderstorm, I grew up overnight, I played alone, I'm playing on my own, I survived ❀
❀I found solace in the strangest place. Way in the back of my mind. I saw my life in a stranger's face. And it was mine ❀

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


- Contenu sponsorisé -
Je suis
Re: Nous cherchons parfois bien loin ce qui se trouve juste sous notre nez ft. Darren Mitchell écrit

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parce que nous le valons bien... ♥
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» /!\ La vie nous réserve parfois bien des surprises ... ∞ Willow
» Les monstres existent, et les fantômes aussi. Ils vivent à l'intérieur de nous, et parfois... ils gagnent.
» ✡ Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l'intérieur de nous. Et parfois... Ils gagnent (micah)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts - Forum Poudlard :: - Poudlard - Extérieur - :: - Le Parc - :: La Forêt Interdite-