You really care ..? 'Cause I don't. || Callixte




Je suis un Professeur
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 18/03/2017
un Professeur
You really care ..? 'Cause I don't. || Callixte écrit Dim 19 Mar - 10:28

You really care ..? 'Cause I don't.
CALLIXTE & LÏNKO
L'un des principaux avantages de son taf, c'est qu'il dirigeait une matière dite optionnelle. Ce qui signifiait qu'il avait tout de même un bon temps pour lui, et qu'il pouvait s'entraîner afin de ne pas perdre la main. C'est donc de bon matin que le Nordien et le demi-loup étaient partis pour la forêt interdite. Il doutait sérieusement de rencontrer une quelconque créature lui posant problème, et avait vu juste... Mais bon, il tomberait certainement sur un adversaire lors de sa prochaine excursion. Pour l'heure, il avait bien émoussé la lame de sa hache, ce qui était réellement embêtant, étant donné qu'il avait complètement perdu sa pierre à affûter. Un bon sortilège aurait fait l'affaire, vous me direz, seulement, aucun d'entre eux n'avaient jamais effleuré ni hache, ni épée, ni arc, ni bouclier. La magie, ça avait rien à faire avec les bonne vieilles armes à l'ancienne.

C'est alors que, dans le plus grand des hasard, il était tombé -au sens premier du terme- sur une espèce de grosse plante aux larges feuilles très solides, et à la surface grattante. Forcément intéressé, le sorcier en piqua quelques feuilles, afin de les ramener avec lui au château. Il fallait tout d'abord qu'il trouve le professeur de botanique. Bah ouais, c'était de la végétation magique à tout les coups, et il était pas question que ça salisse la sainte lame de sa hache. De retour dans l'enceinte légale de Poudlard -hache et épée sous sa cape de peau, fallait pas non plus effrayer les pauvres premières années- le barbu se dirigea tout d'abord dans ses quartiers, afin de faire peau neuve pour ne pas paraître crasseux, et fila vers la salle des professeurs. En effet, l'homme qu'il cherchait n'était apparemment pas occupé dans ses serres aujourd'hui.

Quelques minutes plus tard, le Nordien, les coudes sur la table, à moitié affalé face à son collègue de botanique, l'écoutait poursuivre son incessant monologue d'une oreille distraite. Son interlocuteur ne semblait pas particulièrement content qu'il se soit saisi de ces feuilles, mais le complimenta pourtant d'avoir découvert le plant dans la forêt interdite. Même s'il était en train de fortement le saouler, le professeur avait au moins eu l'avantage de lui affirmer que le végétal fibreux ne représentait aucun danger magique, et pouvait tout à fait servir à l’affûtage d'une lame, même si ceci serait plus long qu'avec une pierre. Se lançant dans de barbantes explications du pourquoi du comment, Lïnko réprima un profond soupir d'agacement, pendant qu'Akela baillait aux corneilles.

Relevant les yeux, il aperçu derrière son interlocuteur, un autre de ses collègue, et pas le meilleur, puisqu'il s'agissait du mystérieux Mr.Rosier. Il n'avait donc pas cours à cette heure là ? N'avait pas de précieux parchemin à étudier ? Ah, visiblement, il était plongé dans la correction de copies. Pauvres élèves. Il n'osait même pas imaginer le degré de chiantude de ses cours. Inspirant un grand coup, Lïnko se leva, tapota l'épaule du botaniste, et le remercia en saisissant les feuilles, qu'il glissa dans une poche intérieure de sa chemise de maille. « Merci Professeur, je suis pas sûr de retenir tout ce que vous venez de me raconter, mais au moins j'ai confirmation de ma pensée. N'hésitez pas à me demander si vous avez besoin de quelque chose qui pourrait être dans mes cordes. » Ce à quoi il n'attendit aucune réponse. Coulant un regard sur Akela, il tapa brièvement sa cuisse après avoir rangé sa hache dans son étui « Viens mon garçon, on a assez embêté le monsieur je crois. » Son maître se dirigeant vers la sortie, le demi-loup trotta pour le rattraper, son pelage mi-long se frottant au passage contre le manteau d'un professeur qui n'allait que très peu apprécier...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Professeur
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 03/03/2017
un Professeur
Re: You really care ..? 'Cause I don't. || Callixte écrit Mar 21 Mar - 9:47

D'habitude, on avait plus de chances de trouver le professeur Rosier dans son bureau que dans la salle des profs. Pas parce qu'il n'appréciait pas ses collègues, mais un peu parce qu'il avait depuis longtemps pris l'habitude d'être seul lorsqu'il était plongé dans des parchemins, fussent-ils de simples copies d'élèves, et beaucoup car son bureau et sa salle de cours se trouvait au sixième étage et que descendre autant d'étages sur des escaliers fous juste pour corriger des devoirs et papoter un peu lui aurait paru une belle perte de temps.

Toutefois aujourd'hui il avait dû parler du comportement problématique d'un de ses élèves, qui avait insulté et s'était moqué d'une de ses camarades pendant son cours, à son directeur de maison. Puis quand celui-ci était parti de la salle pour rejoindre sa classe, Callixte avait décidé de rester pour corriger le premier devoir de ses futurs LAMA en Archéomagie qu'il avait dans son sac en cuir de dragon.
Il en était à peu près aux trois quarts quand la tranquillité de la salle fut troublée par l'arrivée du professeur de Duel, et de sa moitié de loup. Le moins qu'on le pouvait dire c'est qu'il ne passait pas inaperçu et cette fois-ci n'échappa pas à la règle quand il s'affala à côté de leur pauvre collègue spécialisé en botanique pour lui demander de sa grosse voix des renseignements. Rosier eut sourire en coin amusé. McTavish était bon pour un exposé. Enfin au moins il les laisserait tranquille pendant ce temps. Sans plus se laisser distraire, il retourna à ce qu'il faisait.

Le nez dans ses copies, il ne s'aperçut que le chien du nordique s'était approché de lui que quand il frotta ses poils plein de boue sur son costume moldu taillé sur-mesure chez le meilleur tailleur de Londres. Il le poussa d'un geste sec de la jambe, qui lui valut un grognement menaçant qui aurait pu être impressionnant si lui n'avait pas été un sorcier et l'animal autre chose qu'une créature non-magique. Callixte n'avait guère les chiens en affection. Incapables de se débrouiller seuls contrairement aux chats, ils étaient bruyants, bavaient et perdaient leurs poils un peu partout. Il posa la plume qu'il avait en main et d'un claquement de doigts agacé, fit disparaître la saleté qui souillait son beau costume.

Je vous prierai de tenir votre... Une multitude de termes lui traversa l'esprit, et il se décida pour un pas trop insultant. Bête, Professeur.

SPAM:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Professeur
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 18/03/2017
un Professeur
Re: You really care ..? 'Cause I don't. || Callixte écrit Mar 21 Mar - 10:49

You really care ..? 'Cause I don't.
CALLIXTE & LÏNKO
Bon, maintenant qu'il s'était tapé le monologue de son collègue botaniste, le Nordien allait pouvoir affûter sa hache l'esprit tranquille. C'est donc de sa démarche haute de barbare qu'il s'était dirigé vers les couloirs, quand un grondement familier lui parvint aux oreilles. Surpris, il se stoppa et détourna la tête pour comprendre ce qui pouvait bien se passer. Du coin de l'oeil, il trouva Akela, le poil dressé mais l'attitude pacifique. Son regard d'ambre fixait la silhouette du Professeur Rosier. Dieu du ciel. Fronçant les sourcil, le barbu eut le temps d'apercevoir que ce dernier, visiblement irrité, ôtait précipitamment une pauvre salissure qui trônait sur le revers de son manteau. Machinalement, Lïnko fit demi tour pour se poster un peu en avant de son ami à quatre pattes, fermement planté sur ses appuis. Le sorcier imaginait parfaitement la scène, et s'il avait partagé la nature semie sauvage d'Akela, il aurait par réflexe montré les dents. Seulement, il sentait les regards de ses collègues dans son dos, et il allait devoir faire preuve d'une infinie patience, Rosier lui adressant la parole sur son énervant ton de petit intello.

Pendant que le professeur cherchait le terme adéquat, le nordique haussa un sourcil d'attente. "Bête". C'était le mot qu'il avait employé. Cependant, il sentait que les neurones du sorcier avaient étés traversés par d'autres appellations beaucoup moins passables. Garder son calme. Respirer. Oui, respirer un bon coup avant de parler. S'il avait été seul à seul avec Rosier, sûr qu'il n'aurait pris la peine de choisir ses propos. Cependant, sa présence à Poudlard était encore très récente, et il ne souhaitait pas passer pour un bourrin impulsif. « T'as entendu ça garçon ? » lança-t-il doucement à Akela, en posant une main rassurante derrière son oreille droite, qui avait en effet très bien entendu. L'animal était loin d'être idiot, et n'avait sûrement pas apprécié le ton employé à son égard, ni le contact agressif auquel il avait dû avoir droit. Sinon, il ne serait pas campé ainsi. Reprenant une bouffée d'air salvatrice, Lïnko s'adressa cette fois-ci au professeur. « Il semblerait en effet qu'Akela ait porté atteinte à votre style vestimentaire toujours impeccable, Pr. Rosier. » Ce à quoi il ajouta un large sourire. « Cependant les dégâts n'étaient pas irréparables à ce que je vois, et ne valaient sûrement pas la peine de bousculer mon ami. » Effacement du sourire laissant place au légendaire regard de glace.

En effet, l'affectif était une chose mystérieuse pour Lïnko, mais s'il tenait à quelque chose, c'était bien à Akela. C'était un véritable ami pour lui, et il aurait donné très cher, sans doute jusqu'à sa propre vie, pour s'assurer de sa bonne condition. Avant d'être son acolyte, il était aux côtés d'Harrold, son meilleur ami et  partenaire de crime. Ce dernier, après s'être fait prendre par les Aurors, l'avait couvert, par amitié, et certainement dans le but de veiller sur le demi-loup, rôle que Lïnko prenait très à coeur. Alors qui était ce sorcier atypique, pour oser le provoquer ? Et pour une simple tâche disparue en un claquement de doigts ?! Si Rosier souhaitait se mettre quelqu'un à dos, il avait réussi. « C'est pourquoi j'me carre de votre demande. Avec tout le respect que je vous dois, bien sûr. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Professeur
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 03/03/2017
un Professeur
Re: You really care ..? 'Cause I don't. || Callixte écrit Ven 24 Mar - 13:01

La moindre des choses auraient été de s'excuser pour le comportement, mais la politesse n'était apparemment pas une chose que l'on apprenait dans les terres du Nord. Callixte dut se tourner et lever la tête pour affronter le regard de son collègue sans broncher. Il aurait pu se lever plutôt que de se laisser toiser de haut, mais cela aurait été lui donnait plus d'importance qu'il n'en méritait. La froideur de celui-ci le laissa de glace (sans mauvais jeu de mots). Etre froid était une capacité que se partageait tous les Rosier et lui-même était plutôt doué en la matière quand il s'y mettait.

Peut-être appréciez-vous d'être crotté par votre animal, mais je n'ai pas à supporter cela.

Lui non plus ne s'excusa pas. Parce qu'il avait décalé Akela et non pas bousculé, et que tant bien même qu'il l'aurait fait, il aurait été dans son bon droit. Un des défauts de Callixte est qu'il portait moins d'importance aux sentiments des animaux et créatures qu'il jugeait moins développé intellectuellement que les humains. Et les chiens étaient placés très bas dans son échelle.
Conscient que les quelques collègues présents les observaient, même si pour l'instant ils ne jugeaient pas utile d'intervenir ou préféraient ne pas se mêler de ce qui ne les regardait pas, il ne chercha pas à pousser plus loin l'affrontement. Ce qui aurait été puéril vu le sujet de la dispute. Il n'aimait ni se donner en spectacle ni les conflits.

Je vois que l'expression "Tel maître, tel chien" n'est pas dénuée de fondement.

Sur cette dernière pique, il retourna à sa correction de copies. McTavish et sa bestiole ne valaient pas la peine qu'il leur accorde un peu plus de son temps.


Dernière édition par Callixte Rosier le Sam 25 Mar - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Professeur
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 18/03/2017
un Professeur
Re: You really care ..? 'Cause I don't. || Callixte écrit Sam 25 Mar - 17:12

You really care ..? 'Cause I don't.
CALLIXTE & LÏNKO
Non seulement cet espèce de bourgeois à l'attitude hautaine se permettait de recadrer son acolyte semi-canin, mais en plus de cela, il s'autorisait des remarques faussement critiques envers lui ? Très bien. Il avait signé le début des hostilités, et croyait avoir inscrit la dernière victoire à son nom. Seulement, le Nordien avait plusieurs cordes à son arc, et, à défaut de pouvoir lui casser proprement la gueule -ils n'étaient pas seuls, et un acte de violence physique n'aurait certainement pas arrangé sa situation délicate- il pouvait toujours l'emmerder d'une autre manière. Aussi, le barbu se contenta de lever les yeux au ciel en haussant les épaules. Rosier croyait pouvoir retourner tranquillement à sa correction de copies ? Qu'à cela ne tienne. Le plus normalement du monde, Lïnko s'approcha de la chaise faisant face à celle du Professeur, et s'y assis doucement, avant de prendre de longues minutes pour observer le sorcier parcourir ses précieux parchemins des yeux.

Akela ne semblait pas vraiment apprécier le fait de rester non loin du type qui l'avait bousculé, mais s'accorda avec son presque maître, et fixa de ses prunelles ambrées l'homme au teint nacré. Quelques temps s'écoulèrent ainsi, dans le plus parfait des silences, parfois coupé par le bruissement des copies de Rosier. « Très bien. » Commença le Nordien, en se grattant la barbe, « je suppose que cette offense, indigne de votre rang, peut tout à fait trouver son pardon ». Croisant les bras sur la table qui les séparait, le-dit Ice haussa un sourcil avant d'ajouter :« Seriez-vous disposé à laisser de côté vos précieux parchemins un instant, et, plus difficile encore, accepter l'offre d'un homme de mon genre à partager un verre de l'amitié ? » Suite à quoi il hocha furieusement la tête, levant les mains en signe d'innocence « oh, non non... Un verre euh... Du pardon ? Ouais voilà, c'est ça, un verre du pardon. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Professeur
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 03/03/2017
un Professeur
Re: You really care ..? 'Cause I don't. || Callixte écrit Dim 26 Mar - 17:23

Apparemment, il en fallait plus pour se débarrasser du professeur MacTavish. Qui pour une raison inconnue, s'assied en face de lui pour simplement le fixer. Callixte ne comprenait pas trop le but de la manoeuvre. Enfin si, cela devait être sa façon à lui de l'embêter de façon non-agressive, ce qui était pour le moins original à défaut d'être mature. Mais si le Serdaigle lui tapait tant que ça sur le nerfs, pourquoi continuer s'infliger sa présence ainsi?
En tout cas, si son silence était aussi pesant que son regard sur lui, cela n'empêcha pas l'expert en magie noire de corriger ses copies coûte que coûte. Il refusait de partir ou de montrer que cela l'agaçait, il ne lui ferait pas ce plaisir.

Du moins c'est ce qu'il pensait jusqu'à sa surprenante proposition pour enterrer la hache de guerre. Qui rendait Callixte très soupçonneux. Trop sympathique dans son offre et trop mielleux dans sa façon de s'adresser à lui pour être honnête. Mais le brun ne pouvait décemment pas refuser son offre sous peine de définitivement passer pour le méchant de l'histoire, en plus d'un impolie, même si il n'avait aucune envie de passer du temps en tête à tête avec le nordique.

Je ne voudrais pas me brouiller avec un de mes collègues, surtout pour une histoire de cette acabit. J'accepte. Mais donnez moi encore un moment je vous prie.

Sans se presser, il termina la correction de la copie qu'il avait commencé avant de rassembler tous les parchemins et de les mettre dans son cartable. Il se leva ensuite avec un sourire de façade.

Je vous suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Professeur
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 18/03/2017
un Professeur
Re: You really care ..? 'Cause I don't. || Callixte écrit Dim 2 Avr - 11:15

You really care ..? 'Cause I don't.
CALLIXTE & LÏNKO
Comme il s'y était attendu, Rosier avait accepté son offre. Oh, non pas avec sincérité, il n'était pas dupe à ce point. C'était encore une fois une histoire d'apparence certainement mêlée à des valeurs aristocratiques de bienséance ou quelque chose du style. Très sagement, le Nordien attendit que le professeur spécialiste de magie noire achève la correction de la copie d'un élève. Quand il se leva, un faux sourire gravé sur son visage pâle, Ice se tappa les cuisses avant de se redresser lui aussi. « Nous voilà partis ! » Passant devant le professeur, il se dirigea vers la sortie, fit passer Akela, et fit bien attention de tenir la porte à Rosier. Ayant saisi la direction à prendre, le demi-loup marchait en avant, laissant les deux sorciers derrière lui, côte-à-côte.

« J'espère que le désordre ne vous cause pas d'allergie, Pr. Rosier ? » lança-il avec un sourire. A défaut d'être sale -Lïnko était quelqu'un qui s'appliquait à vivre dans un espace toujours clean-, ses quartiers étaient quelques peu... Insolites. Les murs étaient en effet décorés de crâne divers, de boucliers en tout genre, et à plusieurs endroits trônait des armes anciennes, vestiges de la glorieuse époque scandinave. A plusieurs reprises, le duo insolite croisa le chemin d'élèves, qui ne cachaient pas leur étonnement de voir les deux professeurs réunis. Ceci était tout à fait compréhensible. En premier lieu parce que le Nordien ne se baladait jamais qu'avec son ami à quatre pattes, et surtout du fait que les deux sorciers se ressemblent autant qu'un sombral et un botruc.

Arrivés devant la porte de ses appartements, Lïnko ouvrit, et pendant qu'Akela trottinait vers son matelas, invita Rosier à entrer. « Je vous en prie ». Ceci fait, il referma derrière eux, et délaissa le grand brun, le temps de débarrasser la petite table qui demeurait dans le coin de la pièce. Enlevant épée et divers objets en tout genre, il tira également le siège en acier décoré, destiné à l'hôte du jour. S'asseyant lui-même en face, il sorti deux coupes argentées, incrustées de petites pierres d'un bleu très clair. « Qu'est-ce que je vous sert ? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


- Contenu sponsorisé -
Je suis
Re: You really care ..? 'Cause I don't. || Callixte écrit

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03. We don't care about our bad intentions
» i'll take care of you + (pétronille)
» Astrid ▽ I love gossip and I don't really care about the environment.
» I love gossip and I don't really care about the environment.
» Les ONG, instruments des gouvernements et des transnationales ?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts - Forum Poudlard :: - Poudlard - Intérieur - :: - Le Hall & le Rez-de-Chaussée - :: La Salle des Professeurs-