Teens of ice and fire | Ft. Charlotte




Je suis un Professeur
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 18/03/2017
un Professeur
Teens of ice and fire | Ft. Charlotte écrit Sam 25 Mar - 15:28


Teens of ice & fire
Ft. Charlotte
La paix. La tranquillité. Bon, je vous vois venir d'ici. "Oh, professeur d'une matière pas du tout essentielle et compliquée à préparer, que ce doit être dur à vivre !!" Et bien, quand on est un Nordien solitaire ayant le sang facilement inflammable, il est bon d'apprécier le week-end comme il se doit, et de relâcher la pression, afin d'éviter de massacrer un Pouffsouffle ayant du mal avec un sortilège de défense dans les jours à venir.
Aussi, en ce frais samedi matin, le-dit Ice s'était levé comme à son habitude aux aurores, afin de s'octroyer un petit entraînement défoulatoire en compagnie d'Akela, plus que jamais ravi de gambader librement entre les arbres sombres de la Forêt Interdite. Après avoir bien transpiré, le sorcier avait goûté l'eau -gelée- du Lac, après s'être assuré qu'aucun élève n'était dans les parages. En effet, il se mettait à la place des jeunes sorciers. Tomber sur son professeur de Duel, nu comme un vers dans le Lac Noir, y'avait certainement mieux pour commencer la journée.
Mais heureusement pour lui, la quasi-totalité des étudiants magiques étaient des feignasses, et ne se levaient sûrement pas avant 9hoo pour se cailler les miches en jouant avec les créatures du Lac.

Toujours est-il que ce début de week-end avait eu l'avantage louable d'apaiser grandement le Nordien, qui, après avoir festoyé comme il se devait, choisi simplement de se poser dans l'immense parc du château. Adossé à l'un des solides murs de pierres qui constituait Poudlard, le barbu s'occupait ainsi à tailler un morceau de bois à l'aide de sa fidèle hache. Le demi-loup, visiblement lui aussi pleinement détendu, s'octroyait une presque sieste, ses oreilles pipant en direction du moindre bruit étranger à celui des réguliers coups de hache sur le bois.
Les habitants du château semblaient commencer à s'animer. A plusieurs reprises, des petits groupes d'élèves apparaissaient sous les yeux froids du Professeur, et s'éloignaient pour profiter eux aussi des deux jours de pause réglementaires. Lïnko fût étonné de constater qu'une élève -bien qu'elle soit trop loin pour qu'il puisse la reconnaître- lui adresse un amical signe de la main. Un peu démuni, le sorcier lui retourna finalement son geste, après quelques longues secondes d’inaction. Existait-il des élèves qu'il ne terrorisait pas ? Bien dommage. « Va falloir remédier à ça, pas vrai mon gars ? » Ce à quoi Akela se contenta de bouger une oreille.

Quelques minutes après seulement, une silhouette plus haute, et sans blason, se profila non loin. Au final, le Nordien finit par la reconnaître, principalement à sa démarche énergique, et à la couleur flamboyante de ses cheveux. Ce à quoi il ne s'attendait pas, en revanche, c'est de voir la professeure se rapprocher de plus en plus. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien avoir à lui demander...? Certes, elle avait plutôt l'air carrément sympa, comme fille, mais Ice n'en restait pas moins étonné. Stoppant son activité, le sorcier croisa ses mains sur ses genoux, précédemment ramenés vers lui, soit, dans une position nonchalante peu adaptée à la discussion avec une dame, mais cela, le barbu n'en avait connaissance, et s'en serait d'ailleurs royalement fichu. Aussi, il se contenta de fixer la rouquine, jusqu'à ce qu'elle soit à sa hauteur et qu'elle prenne elle-même la parole. Le contraire d'un gentleman modèle, oui, cette fois, je peux vous laisser râler.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis une Professeur
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 06/03/2017
une Professeur
Re: Teens of ice and fire | Ft. Charlotte écrit Lun 27 Mar - 11:55

   
Teens of ice and fire
   Lïnko et Charlotte
   
Enfin le week-end ! La semaine avait été une véritable course pour la Professeur de Sortilèges, comme à chaque début de semestre. Entre les nouveaux poussins de sa maison, tout timides et qui se perdaient avec une facilité effarante dans le château (elle ne savait plus combien de fois elle en avait récupéré certains dans des endroits improbables peu avant le couvre-feu) les plus vieux qui testaient déjà la patience des adultes et la sévérité du règlement, les cours et la correction des devoirs d’été, l’Américaine n’avait pas une minute à elle. C’est donc après un sommeil bien mérité que la rouquine n’émergea de son lit qu’à 9h et, au vu de la belle matinée qui s’annonçait, décida de prendre un bol d’air frais après le petit déjeuner.

Tout en saluant les quelques élèves qu’elle croisa dans les couloirs, elle hâta le pas vers la Grande Salle pour prendre un bon café. Elle ne comprendrait jamais l’obsession de son pays d’adoption pour ce breuvage qu’était le thé. Attention, elle appréciait toujours une bonne tasse de thé lorsqu’elle était plongée dans ses recherches ou dans un bouquin quelconque, mais elle avait besoin de variété et surtout de caféine pour tenir éveillée le reste de la journée. Et les elfes du château en faisaient un divin, et pas le jus de chaussette qu’on trouvait si facilement.

Une fois sa dose quotidienne prise, elle mangea distraitement une brioche tout en lisant le journal. Le monde était toujours un capharnaüm visiblement. D’un mouvement de baguette, le Gazette disparu, envoyée à son bureau, et Charlotte salua ses collègues avant de reprendre la route, cette fois en direction du Parc. C’était un des endroits qu’elle appréciait le plus dans Poudlard et elle n’avait pas encore eu le temps de le revoir comme il se doit. Franchissant les portes imposantes de la bâtisse, la jeune femme se délecta des rayons du soleil et de la fraîcheur environnante. Elle devait vraiment prendre le temps de sortir plus souvent, surtout que les mois maussades risquaient de pointer le bout de leur nez très vite.

Elle remarqua non loin de sa position la figure d’un homme appuyé contre un des murs, un compagnon à quatre pattes à ses pieds. Tiens, tiens, le nouveau Professeur de Duel ! Charlotte n’avait pas encore eu le temps de le rencontrer, leurs deux matières n’étant pas aussi liées que d’autres, et l’homme avait une tendance à l’esquive assez remarquable car elle ne le voyait pratiquement jamais et que de loin. Dommage pour lui, la tornade rousse était décidée à échanger au moins quelques phrases avec le nouvel arrivant et elle mourrait d’envie de s’approcher du demi-loup du professeur. Elle n’avait pas osé jusque-là, mais l’opportunité était bien trop belle et elle estimait avoir laissé suffisamment de temps au Nordien pour apprivoiser son nouvel environnement. C’est donc d’un pas décidé qu’elle alla à sa rencontre.

Il l’avait visiblement vu (au même temps, c’était compliqué d’ignorer un missile roux qui fonçait droit sur vous) mais n’avait vraisemblablement pas l’intention d’échanger des courtoisies. Peu importe, il en fallait plus pour l’arrêter. « On profite du grand air Professeur ? » Demanda-t-elle avec un sourire. « Je n’ai pas encore eu le temps de me présenter. Charlotte Barrows, Professeur de Sortilèges, directrice des Poufsouffles et chercheuse à mes heures perdues. J’espère que votre installation ici se passe bien et que les élèves ne vous ont pas trop traumatisés…bien que d’après les rumeurs, ce serait plutôt le contraire. » Rigola-t-elle. Le son de son rire attira l’attention du demi-loup, qui leva la tête vers elle. Ravie d’avoir son attention, elle se pencha et tendit délicatement sa main pour qu’il puisse la renifler. « Bonjour toi ! Je t’avais repéré depuis un moment tu sais ? En fait je ne me suis approché que pour pouvoir te saluer, mais je suis sûre que tu l’as compris dès que tu m’as vu n’est-ce pas ? » Plaisanta-elle en lançant un clin d’œil au Nordien. « Comment s’appelle cette beauté ? » Demanda-t-elle une fois une le demi-loup l’autorisa à lui caresser doucement la tête.

_________________

Magic is in the air
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis un Professeur
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 18/03/2017
un Professeur
Re: Teens of ice and fire | Ft. Charlotte écrit Dim 2 Avr - 11:46


Teens of ice & fire
Ft. Charlotte
A demi avachi sur lui même, le Nordien avait soupçonné le venue de la rouquine en sa direction. Et il ne s'était pas trompé. A peine arrivée à sa hauteur, celle-ci s'était présentée, avec une énergie impressionnante, et s'était de suite penchée vers le demi-loup. Elle affirma que ce dernier était à l'origine de sa venue, sur un ton léger et joyeux, qui semblait décidément la caractériser. Silencieux, Ice observa les réactions de son ami à quatre pattes. Ce dernier mordait très rarement si on ne le dérangeait pas. Le plus souvent, tout ce qui était étranger au sorcier était considéré comme un élément du paysage, et potentiellement source de danger. Aussi, quand des abrutis finis manifestaient leur affection pour la race canine en lui gratouillant les oreilles, ils étaient accueillis par une belle rangée de crocs grondante. Sorcier ou pas, ça calmait pour un moment. Cependant, la tête dressée, Akela renifla un instant la main fine de la jeune femme, avant de s'immobiliser, pour finalement accepter les prudentes caresses de l'énergique rousse. Le barbu en était sur le cul. C'était impressionnant de voir comment parfois, ou avec certaines personnes, le sang canin de son compagnon prenait le dessus sur sa nature sauvage. Après avoir vérifié qu'il ne remuait pas bêtement la queue -là, il se serait franchement inquiété du pouvoir de Mrs. Barrows- il lança simplement :« Hé mon vieux... T'es amoureux ou quoi ? » suite à quoi il porta son attention sur la nouvelle venue.

Il l'observa pendant un long moment, adoptant un silence mi-pesant dont il avait le secret, puis tapota la surface herbeuse, en signe d'invitation à se joindre à eux. Détaillant les yeux ambrés de son ami, il répondit alors machinalement à sa collègue « Il s'appelle Akela. Ça vient d'un livre moldu pour enfants. Le Livre de la Jungle, si je me trompe pas. Mais en tant que chercheuse, tu dois certainement mieux le savoir que moi » ajouta-t-il en adressant un sourire à la sorcière. Non, il ne la vouvoyait pas. Elle était clairement plus jeune que lui, et puis, si ça la dérangeait, elle avait qu'à le dire. Peu bavard, il demeura silencieux un instant, prenant le temps de regarder passer un énième groupe d'élèves. « Je suppose que tu sais déjà mon nom. Et ouais, j'me suis bien installé. Quant aux rumeurs, elles peuvent tout à fait être infondées, est-ce que j'ai l'air d'un mec qui terrifie une bande de gosses... » ricana-t-il avec un sourire mi-amusé, mi-sadique.

Quittant des yeux le groupe de jeunes, il les posa sur Mrs.Barrows. Qu'est-ce qu'une jeune femme comme elle, qui pouvait certainement s'offrir tous les postes rêvés, venait s'enfermer à Poudlard...? Peut-être qu'elle aimait enseigner, tout simplement. Au moins un peu, c'est certain, sinon il fallait vraiment avoir envie de déprimer sévère pour prendre un poste ici. De plus, elle semblait tellement jeune. Les yeux plissés, il se dit que finalement, le mieux était certainement de lui poser la question. « T'as l'air vachement jeune. Qu'est-ce qui t'as amenée à Poudlard ? »
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


- Contenu sponsorisé -
Je suis
Re: Teens of ice and fire | Ft. Charlotte écrit

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts - Forum Poudlard :: - Poudlard - Extérieur - :: - Le Parc --